lundi 5 avril. 7 h 30, 1°

Temps sec, dans le‌ ciel du‌ matin à haute altitude, plusieurs barres de‌ stratus rectilignes dans le‌ sens sud/nord suivi d’une fine explosion de‌ nuages légers à l’est, ‌qui avec le‌ soleil levant s’irisent d’un liseré d’or.
Deux choucas sont posés ‌sur un ‌fil électrique face à ma‌ fenêtre. L’un d’entre ‌eux tient ‌une brindille dans ‌son bec ‌que l’autre ‌lui dispute… Situé à contre-jour, je‌ peux détailler le‌ manteau de‌ plumes grises ‌qui couvre le‌ haut de‌ leurs corps, leur oeil mobile de‌ couleur claire. Je‌ les dessine brièvement.
Gigi, ‌une amie artiste, masseuse de‌ son métier m’a appelé tard dans la‌ nuit pour me‌ raconter l’histoire suivante : ‌sur l’autoroute ‌qui va de‌ Bordeaux à Mont-de-Marsan à la‌ tombée de‌ la nuit, elle évite un‌ gros rapace, posé ‌sur la chaussée, immobile comme un‌ soldat. Elle s’arrête un‌ peu plus loin ‌sur la voie d’urgence et, en‌ évitant ‌les voitures, prend l’oiseau dans ‌ses bras et‌ le dépose délicatement ‌sur le bas-côté après ‌les barrières de‌ sécurité.
Avant de‌ le quitter, elle passe plusieurs fois sa‌ main ‌sur ses plumes comme ‌une dernière caresse. À ce‌ moment le‌ rapace se‌ redresse prend ‌son vol, réalise un‌ grand cercle dans le‌ ciel autour d’elle et‌ part se‌ poser plus loin…
16 h, chemin ‌des amoureux au‌ plus haut de‌ la ville. Depuis la‌ fin de‌ la matinée, il‌ souffle un‌ vent de‌ nord-ouest soutenu, plutôt frais.
Arrivé au‌ lac, je‌ passe quelques minutes à réaliser un‌ carré/base de‌ 3 x 3 mètres. Je‌ m’assieds au‌ centre puis dans un‌ angle. Un‌ saule noir et‌ chevelu me‌ protège du‌ vent.
Dans un‌ ciel laiteux et‌ uniforme passent de‌ petits nuages blancs ‌que le vent effiloche.
Pendant ‌une grande partie de‌ la performance, un‌ agrion ‌aux ailes de‌ bronze ‌est resté posé ‌sur une herbe un‌ peu à ma‌ gauche.
Je reviens ‌rue Pasteur où‌ j’habite depuis ‌mon arrivée à Guéret, en‌ prenant la‌ rue Ingres.

Thomas Lanfranchi
Cube de nuages
, Guéret

un projet soutenu par le réseau ASTRE
arts plastiques & visuels en Nouvelle-Aquitaine